3 activités que les micro-entreprises peuvent faire

Il faut savoir que les micro-entreprises ne peuvent exercer qu’un certain nombre d’activités. Pour en savoir un peu plus sur ces activités, suivez cette rubrique.

Activités commerciales

Les activités commerciales regroupent l’achat et la revente de biens ainsi que la vente de certains services. Comme toute entreprise réalisant une activité commerciale, il est impératif d’être immatriculées dans le registre du commerce et des sociétés. Le chiffre d’affaires est limité à environ 170 000 euros par an. Par ailleurs, la micro-entreprise est dépendante de la Chambre de Commerce et de l’industrie et du RSI pour la couverture sociale.

Activités artisanales

Ce type d’activités regroupe la fabrication, la transformation ou encore la réparation des produits nécessitant un travail manuel. Cela requiert une qualification professionnelle avec immatriculation au répertoire des métiers. Elles sont régies par la Chambre des métiers et de l’Artisanat et donc considérées comme des prestations de service BIC. Comme exigence, il doit respecter les obligations en matière d’assurance professionnelle, le respect de la réglementation générale et les normes techniques professionnelles.

Activités libérales

Les activités libérales regroupent les professions non salariées, non commerciale, non agricole et non artisanale comme les prestations de service de type BNC. Elles concernent les professionnels relevant de la Cipav telles que les architectes, les ingénieurs-conseils, les experts agricoles, les consultants, les géomètres-experts, les formateurs, les traducteurs ou encore les psychologues. Il y a aussi d’autres activités libérales comme les exploitants d’auto-écoles, les chiromanciens, les magnétiseurs et même les astrologues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *