Les raccords tubulaires en PVC : que savoir sur ces pièces de raccordement ?

L’installation du système de tuyauterie de plomberie et d’alimentation en eau nécessite souvent l’utilisation de raccords. Généralement réservés pour le système d’évacuation d’eau dans un logement, les raccords tubulaires en PVC ne se soudent pas. Ils sont reliés aux tuyaux par collage. Les spécialistes de la plomberie ont conçu de ce fait de nombreux modèles de raccords en PVC pour faciliter l’évacuation des eaux usées.

Les différents types de raccords existants

Il existe plusieurs types de raccords tubulaires sur le marché. Comme vous pouvez le voir sur fitclamp.fr, il y a des raccords tubulaires en acier, en cuivre… Vous pouvez notamment trouver des raccords tubulaires en acier de type T court, T long, croix, coudes 90° bis, T court ouvert, etc.
Il existe aussi des raccords tubulaires en PVC. Dans ce cas, on fait le plus souvent référence aux coudes, aux raccords droits et aux embranchements. Il y a aussi les culottes, les réductions et les tampons. Si les culottes sont utilisées pour faire dévier une canalisation horizontale, les embranchements permettent le raccordement inférieur au diamètre du tube principal. Les raccords peuvent également être femelles ou mâles, chaque catégorie est destinée à s’emboîter l’une dans l’autre.

Les avantages de l’utilisation des raccords en PVC

Les raccords tubulaires en PVC sont connus pour leur grande facilité d’installation. Pas besoin de soudure, il suffit de les poser à l’aide d’une colle spéciale PVC. Pratiques, ces types de raccords vous évitent de faire appel à un plombier professionnel. Qui plus est, ils sont vendus à des prix très abordables sur le marché. Hautement résistant aux chocs, ce type de raccord est disponible en différents modèles respectant les normes imposées par le secteur.

Le collage des raccords PVC

Encore une fois, la pose des raccords tubulaires en PVC ne nécessite pas de soudure. Il faut juste utiliser une colle spéciale. Se faisant à froid, le collage des raccords s’effectue en quelques étapes. Il faut d’abord s’assurer de bien nettoyer et poncer les parties à encoller. Puis, il faut mettre la colle et effectuer l’emboîtement des parties à raccorder en un geste sec et rapide. Il vous reste ensuite à essuyer la colle qui déborde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *